fbpx

Renouer avec le savoir : comprendre le “constructivisme”

Autonomie, Réussite scolaire
Pédagogie constructiviste Pédagogie traditionnelle L'égalité des chances : un leurre À l’école, l’essentiel de la pédagogie repose sur le cour magistral, le résumé de la leçon et enfin, des exercices de consolidation des connaissances. Le cours se conclut généralement par une évaluation sommative*. Pourtant tous les enfants ne bénéficient pas du même environnement familiale et si ce schéma convient à une partie des élèves (bien souvent ceux qui sont encadrés à la maison), il met à mal les élèves plus lents, ou ne bénéficiant pas du soutien des parents. Finalement, l’école par cette approche continue de creuser le fossé entre élèves au lieu de résorber les inégalités. D'après l'article du Figaro du 25 août 2015, l'étude menée par la DEPP (direction de l'évaluation de la prospective et de la performance)…
Read More
Échec de l’école ou échec de notre démocratie ?

Échec de l’école ou échec de notre démocratie ?

École démocratique, Psychologie, Société
L’enseignement repose sur des programmes identiques pour tous, quelque soit votre niveau, ou vos affinités : 6h de Français, 5h de mathématiques, 4h d’histoire géographie… C’est un peu comme les menus à la cantines. C’est un enseignement sans saveur, sans liberté. Résultats de nombreux enfants disent ne pas aimer l'école. L'élève en quête de sens Mais avons-nous seulement réfléchi aux conséquences de ce désamour pour l’école ? Que se passe t-il lorsqu’un enfant perçoit l’école comme une corvée et non plus comme un droit ? L’élève ne risque t-il pas de transposer ce rejet de l’école sur le Savoir lui-même ? N’est-ce pas ce que nous constatons déjà tous les jours avec la lecture, les mathématiques, l’histoire... ? Beaucoup trop d’enfants ne savent pas vraiment pourquoi ils vont en classe.…
Read More

“Apprends-moi à faire seul” de Charlotte POUSSIN

conseils de lecture
Apprends-moi à faire seul Charlotte Poussin est membre du conseil d'administration de l'AMF, éducatrice et spécialiste de la méthode Montessori. Elle est l'auteur et traductrice de nombreux ouvrages traitant de cette pédagogie. Qui est Maria Montessori ? Devenue médecin, elle étudia la philosophie, la psychologie et la biologie. Elle s'intéressa tout d'abord aux mals aimés de la société : les enfants déficients. À l'aide d'un matériel spécifique et sa bienveillance, elle obtient des résultats surprenants et décida d'appliquer la même pédagogie sur les autres enfants. Ce livre est un guide pour aider les parents à accompagner leur enfant en respectons son rythme de développement. Il propose des conseils mais aussi des activités pour aider son enfant à devenir autonome. Bonne lecture !
Read More
“Et la socialisation de tes enfants tu y as pensé ?”

“Et la socialisation de tes enfants tu y as pensé ?”

Instruction en famille, Psychologie, Société
Selon l’enquête Health Behaviour in school-aged children organisée par l’OMS en 2006, (portant sur  7.154 élèves de 11 à 15 ans), 71% des garçon et 59% des filles n’aiment pas l’école en France contre 38% et 45% en Allemagne et 44% et 48% en Angleterre. Le constat est plus amère encore à 13 ans puisque seuls 19% des filles et 13% des garçons disent aimer l’école. La majorité des enfants ne sont pas heureux à l’école, cette réalité est totalement occultée dans notre pays, car elle est honteuse. On fait comme si l’opinion de nos enfants qui sont les premiers usagers de l’école, ne comptait pas. L'élève en quête de sens Mais avons-nous seulement réfléchi aux conséquences de ce désamour pour l’école ? Que se passe t-il lorsqu’un enfant perçoit…
Read More

L’autonomie de l’élève (Philippe Meirieu)

Autonomie
Lors de mes recherches sur l'autonomie de l'enfant, je suis tombé sur ce texte de Meirieu. Cela faisait 15 ans que je ne l'avais pas lu. Je ne suis pas toujours d'accord avec ce spécialiste de la pédagogie que je trouve beaucoup trop institutionnel (l'enfant dépend de l'enseignant), mais son texte n'en demeure pas moins intéressant et certaines choses sont à prendre. Je vous laisse découvrir sa vision de l'autonomie. "À lire la plupart des projets d'écoles ou des projets d'établissements, à consulter les instructions ministérielles, à entendre les parents et les enseignants, on découvre que l'"autonomie" est au centre de tous les discours. On veut former des élèves autonomes, des enfants autonomes, former à l' "autonomie requise pour l'exercice d'une citoyenneté responsable", etc. Or, à regarder de près les…
Read More

La grande imposture des taux de réussite au Brevet des collèges

Instruction en famille, Réussite scolaire
88% de réussite au Brevet ? Le cynisme de nos politiciens est absolument révoltant... Nous avons vu auparavant comment nos politiciens ont très adroitement, dans les années 90, maquillé l’échec de leur politique de massification de l’enseignement : fin du redoublement, abaissement du niveau d’exigence pour le passage en Seconde. Même chose pour le Baccalauréat pour dépasser la barre des 80% de réussite et donner l’illusion que tout va bien. 48% de réussite à l'examen final Nos Ministres de l’Éducation ne cessent de se féliciter des “excellents” résultats du Brevet des collèges (86,3% en 2018). Mais, ce qu’ils oublient de dire c’est que seuls 48% des élèves ont réussi les épreuves écrites en 2018. En réalité, la majorité des élèves obtient le Brevet non pas grâce à l’examen final mais…
Read More

Histoire de la massification de l’enseignement au XXe

Réussite scolaire
La "démocratisation" de l'enseignement est une réalité factuelle que nul ne peut nier, en revanche, la domination des classes aisées dans l'enseignement et le "plafond de verre" dans certaines filière élitistes sont tout aussi réels. En effet, jusqu’à la fin des années 1950, le système scolaire français est encore fondé sur la stricte séparation de deux types d’enseignement : élémentaire et secondaire. A cette époque, la majorité des élèves suivent leur scolarité élémentaire dans des écoles primaires durant leur scolarité obligatoire (14 ans à partir de 1936). Après l’obtention du “certificat d’études” primaires, les "meilleurs" élèves pouvaient poursuivre leur scolarité dans des cours complémentaires, ceux-ci jouant après 1945 un rôle majeur dans l’amorçage de l’allongement de la durée de scolarisation dans les milieux populaires et les classes moyennes. Dans les…
Read More

“Je ne sais pas enseigner”

Instruction en famille
Les parents complexés ? Beaucoup de parents n’osent pas enseigner eux-mêmes à leurs enfants, ils craignent de ne pas être à la hauteur, car, selon eux, ils ne savent pas enseigner, ils pensent ne pas avoir la patience ou le niveau nécessaire. Ces peurs sont évidemment naturelles, mais malgré tout injustifiées. En premier lieu, la patience s’acquière avec l’expérience. D’ailleurs, l’enseignant qui débute, ne doit-il pas lui aussi apprendre à se maîtriser et gérer la classe ? C’est parfaitement naturel et c’est la même chose pour ces parents. Ainsi, l’instruction en famille sera justement l’occasion d’apprendre un nouveau “métier”, de progresser humainement, de développer de nouvelle aptitudes parmi lesquelles, la patience et le sens de l’organisation. Il s’agit donc moins de savoir si vous êtes “aptes” à enseigner que de…
Read More

Travailler : un jeu d’enfant

Instruction en famille
“Ce n'est pas le jeu qui est naturel à l'enfant, mais le travail” (C.Freinet). Le meilleur moyen de rendre un élève efficace dans les apprentissages, c’est de lui confier davantage de responsabilités, de le considérer comme votre égal, de croire en ses capacités. L’école serait donc une sorte de lieu de travail coopératif et l’adulte ne serait plus un enseignant mais un accompagnateur qui se place non pas sur une estrade mais au milieu des élèves pour les aider dans leur “recherche” et leur travail. C’est un peu l’esprit légué par Célestin Freinet, pédagogue français de la première moitié du XXe siècle qui défend l’idée d’un “élève travailleur”, qui peut tour à tour être créateur, chercheur, conférencier, artiste, artisan, journaliste, écrivain… La pédagogie active, dans laquelle, l’élève est acteur de…
Read More

Sur les traces des entrepreneurs

Instruction en famille
Quelques personnalités Honoré de Balzac expulsé du collège à 14 ans, Thomas Edison considéré comme “stupide” et renvoyé de l’école pour bavardage, Einstein, bien sûr, dont la scolarité fut laborieuse et qui échoua au Baccalauréat. Plus récemment, outre mer, Steve Jobs, Bill Gates, Mark Zuckerberg, Larry Ellison ou encore Richard Branson et Ralph Lauren ont en commun d’avoir tout simplement snobés les études longues, pour se lancer corps et âme dans leurs projets personnels. En France, Jean-Claude Bourrelier, PDG de Bricorama qui commença à travailler à 14 ans. Issu d'une famille modeste, il arrêta l’école dès l'obtention de son CAP et s'installa à Paris pour chercher du travail, il ouvrit son premier magasin de bricolage à 29 ans. L'expérience un atout En France comme aux États Unis, les statistiques montrent…
Read More
Ne partez pas sans vous abonner à la newsletter
Recevez nos derniers articles et conseils avant tout le monde (éducation, scolarité, psychologie, développement personnel...) Bénéficiez sans condition de 20% sur tous nos produits (formations, e-book, conférences...)
Semanciper.com respecte la législation européenne dite RGPD. Vos données et emails ne seront en aucun cas partagées.